Le parcours du BinckBank Tour 2020 a été présenté jeudi au château Limbricht de Sittard-Geleen, aux Pays-Bas. La course à étapes belgo-néerlandaise du WorldTour s'élancera le mardi 29 septembre de Blankenberge et s'achèvera le samedi 3 octobre à Grammont.

Le BinckBank Tour devait initialement se tenir du 31 août au 6 septembre, mais la crise du coronavirus a comme vous le savez entraîné un remaniement en profondeur du calendrier cycliste. C'est donc un petit mois après la date prévue que la course pourra heureusement se dérouler dans les Plats Pays, à la faveur d'une édition quelque peu écourtée. "En tant qu'organisation, nous suivons bien évidemment de près l'évolution du COVID-19", indique le directeur de course, Rob Discart. "Nous prévoyons un protocole spécifique pour notre course en accord avec les directives des autorités belges et néerlandaises ainsi qu'en accord avec les conseils fournis par l'UCI."

Le parcours du BinckBank Tour a été présenté jeudi au moyen d'une belle animation. Cliquez ICI pour regarder l'animation en question.

CHRONO A VLISSINGEN, NOMBREUSES ACTIVITES A SITTARD-GELEEN, DENOUEMENT DANS LE MUR

L'étape d'ouverture le mardi 29 septembre présentera un profil plat depuis la ville balnéaire de Flandre-Occidentale de Blankenberge à destination d'Ardooie, toujours en Flandre-Occidentale. Suivra le lendemain un contre-la-montre individuel de 11 km à Vlissingen (Pays-Bas), avec un beau passage sur la digue, via le Boulevard de Ruyter. Les cyclotouristes pourront lors de cette même journée et sur le même parcours disputer un contre-la-montre par équipe à Vlissingen. La Province de Zélande formera également le décor du départ de la troisième étape. Philippine en sera la ville de départ le 1-er octobre, alors que l'arrivée sera jugée en Flandre-Orientale, à Aalter. En chemin, deux boucles de 18 km sont prévues à Zeeuws-Vlaanderen, alors qu'une épreuve cycliste empruntera pour la première fois le nouveau tunnel de Sluiskil, au sud de Terneuzen. Le final de cette étape sera composé de trois circuits locaux avec une arrivée devant la maison communale.

Le peloton prendra la direction du Limbourg le 2 octobre. Les coureurs s'élanceront de Riemst, en Belgique, à destination des Pays-Bas avec une arrivée jugée au Tom Dumoulin Bike Park à Sittard-Geleen. Avec le Kilomètre en Or - un triple sprint de bonifications en pleine finale - dans le légendaire Cauberg à Valkenburg, l'étape pourrait s'avérer sensationnelle. L'étape en Belgique et aux Pays-Bas effectuera une brève incursion en Allemagne. Nous sommes en effet dans l'Eurorégion Meuse-Rhin, où la coopération transfrontalière est très courante. La commune de Sittard-Geleen a décidé d'apporter sa pierre à l'édifice le 2 octobre en mettant sur pied un atelier vélo au Tom Dumoulin Bike Park sous la direction de Huub Duijn. L'ancien cycliste pro dispensera ses précieux conseils aux élèves des écoles primaires de Sittard-Geleen et de Selfkant (Allemagne). Un contre-la-montre en côte sera également organisé pour un large public avec des participants en provenance de la Belgique, d'Allemagne, et des Pays-Bas. Ce plateau international de participants retrouvera l'ascension de Hillersberg sur le parcours.

L'étape de clôture du BinckBank Tour, le samedi 3 octobre, retrouve le classique lieu d'arrivée de l'épreuve au coeur de la ville cycliste de Grammont, en Flandre-Orientale. En revanche, Ottignies-Louvain-la-Neuve (Brabant Wallon) reçoit pour la première fois de son histoire la course à étapes belgo-néerlandaise en qualité de ville départ. Après un large prélude sur de larges routes, les coureurs passeront au plat de résistance à la faveur d'un circuit local à Grammont pour le moins relevé à parcourir à quatre reprises. Le circuit comprendra les ascensions de la Denderoordstraat, du Bosberg et bien évidemment du légendaire Mur de Grammont. L'arrivée sera comme les années précédentes jugées sur les Remparts, où sera couronné le digne successeur d'Oliver Naesen (vainqueur d'étape) et Laurens De Plus (vainqueur final).

"UN BINCKBANK TOUR INTENSE, PASSIONNANT ET SÛR"

"Il était déjà établi en dessinant le parcours qu'il s'agit cette année d'une édition très spéciale du BinckBank Tour", dixit Dieter Haerens, country manager BinckBank België. "Il a pris place dans le calendrier cycliste de l'UCI entre les grands tours et les classiques et cette édition a été ramenée de 7 à 5 jours de course. Par ailleurs, l'épreuve fera connaissance pour la première fois avec la province de Zélande tout en offrant d'agréables retrouvailles avec certains lieux d'arrivée qui ravissent les fans de cyclisme tels que Ardooie et Grammont. Nous espérons pouvoir rattraper le temps perdu en raison de la crise du coronavirus et profiter ensemble d'un BinckBank Tour intense, passionnant et pourtant sûr."