Tim Wellens a remporté l'étape-reine du BinckBank Tour et s'est emparé du maillot de leader. C'est la première victoire de l'équipe Lotto-Soudal depuis le décès de Bjorg Lambrecht et le vainqueur l'a immédiatement dédiée à son infortuné compagnon. "Cette victoire, c'est pour lui", a-t-il déclaré après l'arrivée.

Entre Tim Wellens et les Ardennes, c'est le grand amour. Toutes ses victoires au BinckBank Tour (4), c'est là qu'il les a remportées. "C'était une journée bizarre", dit-il. "Personne ne semblait croire en ses chances de victoire. Aucune équipe ne prenait la course en main."

Tim Wellens a donc pris le taureau par les cornes. A 80 km de l'arrivée, il a attaqué avec Maxime Monfort, qu'il a ensuite décroché. "Il fallait durcir la course. Stan (Dewulf, ndlr) avait fait partie de la première échappée et c'était bon pour nous. Par la suite, il nous a encore été précieux en dictant le rythme. J'avais pensé à partir plus tôt mais c'était trop tôt. Laurens De Plus a attaqué et a encore durci la course. Nous sentions que Hirschi n'y allait pas à fond donc Laurens et moi avons décidé de lutter contre lui. Finalement nous sommes arrivés au sprint et j'ai gagné de justesse."

C'est la première victoire de l'équipe Lotto-Soudal depuis le décès de Bjorg Lambrecht. "Nous avons longtemps hésité à prendre le départ. Nous ne pensons qu'à Bjorg. Cette victoire, c'est pour lui. Elle fait du bien à toute l'équipe."

Wellens va à présent tenter de remporter le BinckBank Tour pour la troisième fois. "Nous sommes déjà très heureux d'avoir remporté une étape mais notre objectif, c'est la victoire finale. Il y a encore deux grosses journées avec le contre-la-montre et l'étape de Grammont, dimanche. Le week-end sera crucial."